The Trump administration prefers what U.S. Chief Technology Officer Michael Kratsios has called a “light-touch” approach toward regulating AI, to avoid holding back U.S. leadership in the field.

Article similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *